CÔTES DU JURA TRADITION

Grand Héritage

Blanc

Si Henri Maire a été la figure emblématique des vins du Jura, il aura fallu plusieurs générations pour patiemment constituer l’un des plus beaux domaines de la région, centré sur ses appellations phares : Château-Chalon, l’Étoile et Arbois. Le domaine Maire & Fils couvre aujourd’hui 218 hectares de vignes, produisant tous les cépages de la région.

La Collection GRAND HÉRITAGE rassemble des vins très représentatifs des terroirs, des cépages et du savoir-faire jurassiens. Des vins qui reflètent l’authenticité et le style de ce vignoble particulier recherché par les amateurs et connaisseurs à travers le monde.

Petit par sa taille, mais grand par son exceptionnelle diversité, le vignoble jurassien s’étire sur 80 kilomètres entre la Bourgogne et la Suisse, à la frontière Est de la France.


Née en 1937, l’AOC Côtes du Jura s’étend du nord au sud du vignoble, sur des terroirs multiples et contrastés. Deuxième AOC jurassienne en matière de production, elle joue avec les cinq cépages présents dans le Jura. Toute la gamme des vins du Jura est représentée, mais les blancs dominent, tranquilles ou effervescents.

Le terme Tradition fait référence à un assemblage des deux cépages blancs locaux : le Chardonnay (environ 80%) et le Savagnin, partiellement élevé sous voile qui apporte le caractère typique et authentique.


Le Chardonnay, bourguignon d’origine mais cultivé dans le Jura depuis le Xème  siècle, est devenu un enfant du pays. Ses grandes facultés d’adaptation en font le cépage le plus répandu notamment sur les sols calcaires et les terres légères.


Typiquement jurassien, le Savagnin, s’épanouit, lui sur les marnes grises du Jura et mûrit lentement. Exigeant et patient, il est le cépage roi pour l’élevage de type oxydatif, ou « sous voile ». Il donne des vins blancs puissants aux arômes complexes : beurre frais, sous-bois, amande, noix, épices…

Le travail dans les vignes, est basé sur le respect de la nature et des sols. Pour les jeunes vignes, situées sur les fortes pentes, et afin d’éviter l’érosion, nous bêchons un rang sur deux, pratiquons des remontages de sols pour aérer les terres soumises au tassement dû à l’humidité, et de l’enherbement avec des plantes sélectionnées telles que le trèfle, qui, en exerçant une concurrence sur la vigne permet de moduler son alimentation minérale et hydrique et de contrôler sa vigueur et son rendement.

La taille Guyot double s’impose pour le Chardonnay notamment, pour mieux en maitriser son rendement. La restructuration des vignes contribue à l’harmonie de notre cuvée : les vignes jeunes apportent l’exubérance, la fraîcheur et l’acidité. Tandis que les spécimens plus anciens apportent la structure et le caractère.


 

Réception de la vendange, encuvée par gravité, en cuves thermorégulées pour la vinification. Après préssurage, les moûts sont débourbés à froid, puis s'enclenche la fermentation maintenue entre 20-22°C pendant 1 semaine.

Les jus de Chardonnay sont élevés de 2 à 3 mois, en cuve inox sur lies fines, pour préserver tous les arômes et la fraîcheur.

Une partie du Savagnin a vieilli quant à lui, en fûts de chêne, « sous voile » apportant ces fameuses notes de noix et d’épices.

Riche et complexe, cette cuvée Tradition issue d’un assemblage judicieux offre l’élégance et la finesse du Chardonnay sur une trame aromatique de fruits frais : agrumes, pêche et de fleurs blanches combinées aux touches de noisettes, noix et amandes grillées qu’offre l’association avec le Savagnin.

Ouvrir la bouteille une petite heure avant la dégustation pour permettre à tous les arômes de se développer et servir, légèrement frais entre 12° et 14° C, en apéritif sur des gougères au Comté, ou des tapas de poisson.

Il sera également parfait sur un plateau de fruits de mer, des langoustines ou écrevisses ou une assiette de fromages du Jura : Comté, Morbier et Bleu de Gex.

5 à 8 ans.