ARBOIS VIN DE PAILLE

Grandes Parcelles

Si Henri Maire a été la figure emblématique des vins du Jura, il aura fallu plusieurs générations pour patiemment constituer l’un des plus beaux domaines de la région, centré sur ses appellations phares : Château-Chalon, l’Étoile et Arbois. Le domaine Maire & Fils couvre aujourd’hui 218 hectares de vignes, produisant tous les cépages de la région.

Un nectar de Patience !


L'élaboration particulière du Vin de Paille et les arômes qu'il développe en font un vin remarquable. Ses grappes sont sélectionnées avec la plus grande attention afin de ne retenir que les plus beaux fruits. On les laisse ensuite se déshydrater plusieurs mois dans une pièce sèche et aérée

Le Vin de Paille tire son nom de la méthode d'exploitation précédant la vinification avec les raisins qui étaient séchés dans de la paille avant l'étape de vinification. La légende historique veut que ce vin avait la possibilité étonnante de transformer les défauts en vertus; il est difficile de s'aventurer sur ces chemins car cela reste bien sûr à méditer surtout que la production actuelle s'avèrerait vite insuffisante eu égard aux besoins!

Mais les épicuriens ne perdront rien à tester dans leur cercle proche familial ou amical pour vérifier si la réalité est susceptible de rattraper les dictons qui traversent le temps.

Petit par sa taille, mais grand par son exceptionnelle diversité, le vignoble jurassien s’étire sur 80 kilomètres entre la Bourgogne et la Suisse, à la frontière Est de la France.


L’Appellation Arbois est la plus ancienne et la plus étendue des quatre AOC géographiques du Jura. Son nom viendrait des mots celtes « ar » et « bois » qui signifient « terre fertile ».

Nectar de douceur et de volupté, le Vin de Paille est élaboré à partir des plus belles grappes du vignoble jurassien selon une technique traditionnelle transmise de génération en génération. Notre Vin de Paille est issu du précieux assemblage de 70% Chardonnay et de 30% Savagnin.

Afin d’élaborer une cuvée harmonieuse, notre Vin de Paille provient d’une sélection de nos meilleures parcelles sur Arbois. Les sols y sont très variés : des calcaires du Bajocien, des éboulis calcaires et marnes sur les parcelles adossées au coteau, jusqu'à des argiles diverses, du Lias et du Trias sur les terres plus en avant, de profondeur variable mais toujours assises sur des marnes qui peuvent affleurer.


Ce vin liquoreux est obtenu à partir de raisins récoltés avec la plus grande précaution, en tout début de vendange. Les plus belles grappes, bien mûres et très saines, sont choisies parmi nos vieilles vignes, puis transportées délicatement dans un local aéré, non chauffé. Ces grappes bien dorées, sans aucune moisissure seront disposées sur des claies jusqu'en janvier ou février.


Pendant cette longue période de passerillage naturel, le raisin se transforme profondément. Il perd une grande partie de son eau et se concentre en sucre, en même temps que se produit une lente macération qui donne au Vin de Paille son 'goût de fruit', élément fondamental de sa saveur.


Le pressurage très lent, offrira un moût, dont la concentration en sucre est de l'ordre de 320 à 420g/L. Seulement 18 à 25L de jus sont obtenus avec 100kg de raisins cueillis !Ce moût va fermenter lentement pendant de longs mois. La fermentation va s'arrêter naturellement lorsque le vin atteindra entre 14 à 16°c d'alcool conservant 90 à 130g de sucre non transformé. Suivent alors 24 mois, de vieillissement en foudre de chêne, avant la mise en bouteille exclusivement de 37.5cl.


Robe ambrée aux reflets acajou brillants. Le nez est d’une grande intensité, épicé, avec des notes torréfiées, de fruits confits, de caramel. En bouche, l’attaque est riche, onctueuse, la douceur est plaisante car l’acidité soutient l’équilibre… Une finale de concentration exceptionnelle.


Longtemps utilisé comme fortifiant naturel, pour ses vertus énergétiques, le vin de paille ensorcelle avec bonheur les apéritifs, le foie gras ou les desserts : à découvrir par exemple sur un soufflé glacé aux quatre épices ou un fondant au chocolat, de préférence frais, entre 6 et 8 °C.

Prêt à boire et peut se conserver jusqu’à 20 ans.